02 98 62 36 73|Contact

La Main / Kyste mucoide

Définition

Il s’agit de petites tuméfactions toujours bénignes siégeant autour de la dernière articulation des doigts (celle qui est près de l’ongle). Elles sont parfois remplies d’un liquide clair. D’origines articulaires, ces tumeurs accompagnent les articulations arthrosiques ou qui vont le devenir. Elles envahissent la peau qui les recouvre et peuvent se rompre spontanément (fistulisation) et alors s’infecter entraînant une infection de l’articulation et parfois de l’os (ostéoarthrite). Lorsqu’elles compriment la matrice de l’ongle elles peuvent entraîner une déformation qui ne disparaîtra pas toujours après le traitement.
Examens complémentaires
Le diagnostic est clinique. Une radio peut s’avérer nécessaire pour rechercher une arthrose sous jacente.
Quel est le traitement ?

Le traitement est variable
• Pour les petits kystes récents, sans déformation de l’ongle, une simple surveillance est possible. Une ponction est toujours possible mais le risque de récidive est plus important.

• Les kystes volumineux, fistulisés, ou accompagnés d’une déformation de l’ongle peuvent être traités chirurgicalement. L’intervention consiste à enlever le kyste et la peau qui le recouvre, puis à couvrir la perte de substance par une greffe de peau prélevée sur la main ou l’avant-bras, ou par de la peau du doigt qui est décollée et tournée au dessus du kyste (lambeau). On enlève souvent les saillies osseuses et c’est parfois le seul geste si l’arthrose est modérée.
• En cas d’arthrose majeure et douloureuse accompagnant un kyste, un blocage de l’articulation (arthrodèse) peut être nécessaire car l’excision isolée du kyste ne suffit pas à éliminer les douleurs. Ce blocage a peu de conséquences fonctionnelles quand il est indiqué pour des articulations déjà détruites. Le ramassage des petits objets (épingles) est la principale difficulté rencontrée après une arthrodèse.

La chirurgie est en règle ambulatoire (dans la journée), sous anesthésie locale ou locorégionale (seul votre bras ou votre doigt sont endormis).

Quelles sont les complications possibles ?

Des complications sont toujours possibles :

 

  • Un hématome
  • Une infection
  • Une souffrance cicatricielle voire une nécrose cutanée
  • Un enraidissement articulaire
  • Une algodystrophie

 

Une récidive est toujours possible car le traitement du kyste est la conséquence de l’usure de l’articulation sous jacente.

id accumsan id, fringilla non commodo lectus leo dapibus