02 98 62 36 73|Contact

La Main / Arthrose IPD

Qu’est ce que l’arthrose digitale interphalangienne distale ?

Il s’agit d’une dégradation articulaire sur le versant cartilagineux de l’articulation distale des doigts.

Symptomes
Son développement est assez lent et peut toucher un ou plusieurs doigts.
Elle s’exprime par une douleur, une déformation articulaire (désaxation) et une perte de mobilité. En fonction de l’évolution on peut noter l’apparition de nodules à la face dorsale et parfois de kyste mucoide.
Elle peut se majorer en fonction des activités manuelles, du temps (notamment l’orage) ou simplement par crise.
Quels sont les examens complémentaires nécessaires ?
Un bilan radiographique va confirmer le diagnostic et attester de l’usure sous la forme d’un pincement articulaire voire d’une désaxation et d’une destruction osseuse et articulaire.
Quels sont les traitements possibles ?
Dans un premier temps le traitement médical est logique sous la forme de médicaments (antalgique / anti-inflammatoire) ou d’attelles.
En cas d’échec, on a recours à un traitement chirurgical.
Il fait appel à des techniques diverses en fonction de la gêne ressentie.
L’IPD peut être enraidie, douloureuse, désaxée ou présenter un kyste mucoïde.
Cette articulation distale doit être stable pour permettre la préhension. Cette nécessité de stabilité est à la base du traitement des arthroses distales.
On peut ôter les kystes ou nodules, pratiquer un émondage osseux mais la solution la plus fréquente consiste à proposer une arthrodèse de cette articulation.
Ce geste consiste à souder cette articulation dans une position un peu fléchie ; l’intervention se fait sous anesthésie régionale et consiste en un nettoyage de l’articulation, une excision de tous les cartilages articulaires et la soudure de la portion distale de P2 et de la portion proximale de P3 : le maintien des deux phalanges durant le temps de consolidation fait appel le plus souvent à des broches, plus rarement à des vis, des agrafes intra-osseuse.
Quelles sont les complications et les risques du traitement ?
Complications génériques liées à tout acte chirurgical.
• Infection
• Problème de cicatrisation
• L’algodystrophie
• Absence de consolidation de l’arthrodèse
ut ut lectus dapibus libero felis facilisis mi, porta. et, Lorem consectetur